13/08/2005

...Le chemin...

Les yeux a demi clos, je cherche mes pantoufles,

A tâtons, j'avance dans le noir.

J'écoute, je suis le bruissements des ailes de la petite dame,

Je marche dans une maison, ce n'est pas la mienne,

La petite dame est sur le rebord de la fenêtre et me montre le chemin...

Un bruit, un "bip", mes yeux s'ouvrent grands...

"12h35" au réveil, je suis en retard, la petite dame n'est plus là,

Mais elle a laissé deux fils d'argent dans ma main...

14:32 Écrit par Abigail | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnuuuuuuuuuuullllllllllll c est nul*$

Écrit par : meryl | 03/04/2006

bravo pour tous ces poèmes

Écrit par : www.1001-peluches.com/peluches-animaux-sauvages/93-peluche-elephant.html | 05/07/2013

Les commentaires sont fermés.